Dans la famille des animaux de compagnie, vous avez demandé à avoir le Boxer. Mais jusqu’ici, vous n’avez pas encore réussi à décrypter entièrement le masque de son faciès habituellement renfrogné. Voici des indices pour savoir s’il est bien dans sa peau et s’il est heureux.

Il a la pêche et il le montre

Le boxer est un chien d’un naturel joueur : s’il montre son enthousiasme pour toutes sortes d’activités ludiques et que vous arrivez à le stimuler, il n’y a pas de doute à avoir. Il apprécie d’être en votre compagnie et l’environnement dans lequel vous l’avez placé. S’il s’agit d’un chien que vous avez adopté petit, vous saurez qu’il a la pêche s’il montre toujours de l’enthousiasme aux différents rituels que vous avez mis en place, en famille. Un tantinet gourmand, il peut se faire une fête au simple appel à la gamelle. Son appétit est stable et il finit sans difficulté le contenu de celle-ci.

Si vous deviez le suivre dans ses caprices, il ne refusera d’ailleurs pas un second service, mais pour justement le maintenir en santé et lui conserver son énergie, évitez le surplus. Sur les créneaux d’activité, un boxer heureux s’implique avec tonicité d’autant que niveau sportivité, il se défend bien. Notez, lors de votre sortie, que votre chien reste curieux, explorant tous les recoins, reniflant méthodiquement même une souche qui vous semble insignifiante. Inquiétez-vous plutôt si habitué à faire cela, il traîne un peu des pieds ou se laisse entraîner l’air grognon ou le regard vide. S’il est heureux, ses yeux doivent au contraire pétiller, ou jeter au moins un regard vif.

Une humeur tempérée, des réactions prévisibles

C’est surtout dans l’humeur générale de votre chien qu’il faut lire son niveau de bonheur. S’il est bien dans sa peau, il affichera une humeur égale et tempérée. Si votre Boxer se mettait à montrer des signes d’énervement voire d’agressivité, interrogez-vous. Il ne supporte plus que vous l’approchiez même juste pour lui gratter derrière les oreilles ? Il a peut-être mal quelque part – et cela a de quoi altérer son bonheur – ou bien, il réagit à une remontrance un peu sévère. Rappelez-vous que celui-ci est un chien à fort caractère : les rapports de force le font très mal réagir. Soyez particulièrement vigilant s’il devenait beaucoup plus brutal qu’il ne l’est par sa constitution, en jouant avec les enfants. Le rapport d’affection et de bonne camaraderie qu’il entretient avec les petits fait partie des indices que votre Boxer est bien intégré et se plaît dans son environnement.

Autre indice prouvant que votre chien a la banane ? Ses postures, notamment lorsqu’il dort. Apaisé par les conditions de vie que vous lui offrez, l’animal se sent accepté et en sécurité. Il dort alors paisiblement, adoptant des postures amples, s’étalant de tout son long dans son panier ou sur le canapé. Il existe, enfin, un dernier signe que vous devez apprendre à décoder pour savoir si votre Boxer de compagnon nage dans le nirvana : l’état de son pelage. Si votre chien ne subit pas de stress particulier et qu’il est bien dans sa peau, celui-ci est naturellement brillant. S’il commence à avoir des plaques sèches qui se transforment en croûte, cela peut provenir d’une baisse de forme mentale qu’il somatise. Consultez votre vétérinaire pour en avoir le cœur net.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *