Santé et Assurance du chien boxer : mesures à prendre

boxer chien
  • Posted by: admin
  • 2018-01-18

Santé et Assurance du chien boxer : mesures à prendre

Vous élevez un chien boxer. Sachez que votre compagnon n’est pas épargné des maladies. Celles-ci peuvent être plus moins graves. Leurs soins peuvent être peu ou trop onéreux. Alors, rien ne vaut la souscription de votre félin à une Assurance Santé Animale.

Quelques pathologies auxquelles votre chien boxer est exposé

Pas moins d’une dizaine de maladies sont susceptibles d’atteindre votre compagnon à quatre pattes. En voici quelques-unes :

Cardiopathie

La cardiomyopathie dilatée figure parmi les plus fréquentes chez le boxer. Il s’agit d’une affection cardiaque qui se traduit par des essoufflements à l’effort. Des syncopes peuvent survenir et parfois, l’animal tousse. La myocardiopathie dilatée (MCD) est considérée comme une malformation héréditaire. Si vous élevez donc plusieurs boxers, il est conseillé de soumettre les reproducteurs à un dépistage échocardiographique et empêcher les individus souffrants de reproduire.

La MCD se diagnostique par une échographie cardiaque. Son traitement n’est pas spécifique. Cette pathologie se soigne comme l’on soigne les arythmies et l’insuffisance cardiaque.

Axonopathie progressive du boxer

On ne trouve aucun remède à cette maladie propre au boxer qui se manifeste notamment par des déséquilibres vers l’âge d’un à six mois, ces troubles s’accentuent progressivement jusqu’à l’âge d’un an, pour se stabiliser vers l’âge d’un an et demi. Ses cellules nerveuses dégénèrent. Les parties vulnérables sont le cerveau, la moelle épinière et les nerfs qui sont répartis à travers le corps de l’animal. Si l’axonopathie n’est pas trop grave, le chien est apte à jouer son rôle d’animal de compagnie. Sinon, l’ultime solution est l’euthanasie.

La malformation cardiaque congénitale et la dégénérescence des cellules nerveuses citées ci-dessus ne sont que des exemples représentatifs des pathologies du boxer. Il y en a d’autres comme l’hypothyroïdie et la spondylose qui sont des affections auxquelles cette race de chien est prédisposée.

L’importance de l’Assurance Santé Animale

Ces pathologies canines ont été citées pour démontrer que votre chien boxer n’est guère à l’abri des dangers. Autant prévenir ! La souscription à l’Assurance Santé Animale vous permet de bénéficier d’un remboursement de ses frais vétérinaires. À noter que certaines interventions, ainsi que l’hospitalisation, peuvent coûter jusqu’à 1 000 euros.

Il se peut que votre animal ait la chance de ne pas être vulnérable aux maladies. Ceci est exact jusqu’à un certain âge, mais lorsque le besoin de soigner votre vieux compagnon se fera ressentir, vous n’aurez pas de soucis à le faire s’il est couvert. La souscription de votre boxer à une Assurance Santé Animale vous permet d’ailleurs d’économiser en prévision d’éventuels accidents, plutôt que de l’assurer.

L’Assurance Santé Animale est une couverture qui peut vous apporter de nombreux avantages. Elle dispose notamment d’un forfait prévention qui vous permettra d’amortir vos frais de soins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *